Fianar Reggae Festival : De Tanà à Fianarantsoa

Publié le par Alain GYRE

Fianar Reggae Festival : De Tanà à Fianarantsoa

Rédaction Midi Madagasikara 15 mars 2016

Fianar Reggae Festival : De Tanà à Fianarantsoa

Lewiky avec Voots Kongregation, une des têtes d’affiche de ce concert.

La 4e édition du Fianar Reggae Festival est célébrée dans plusieurs villes de Madagascar : Tanà, Antsirabe, Fianarantsoa. Demain, place au concert à Ankatso avec le Craam.

Pour cette 4e édition de l’unique festival de reggae à Madagascar, les organisateurs voient très grand. Avec une première amorce à l’Is’Art Galerie, une deuxième « off » à l’université d’Antananarivo, au Craam, se tiendra demain à partir de 14h à l’espace Art Public, près de la buvette de la FLSH. Trois groupes seront programmés lors de cet après-midi purement musical : Black Nation, invité du festival tout droit venu de La Réunion, Voot’s Kongregation qui réunit en son sein plusieurs artistes de divers horizons et qui ont d’ailleurs déjà participé aux précédentes éditions du festival, et Mem’s Family. L’événement étant au sein même de l’université, ce sont donc les étudiants qui sont principalement ciblés par cette manifestation, histoire de leur partager cette culture qui va au-delà des dreads et des couleurs. D’ailleurs, le festival fera une escale sur Antsirabe le 19 mars, où Aka Ras Naphtali, le leader du groupe Black Nation, avec Eka Zaho en backing band et le groupe fianarois Reggasy joueront à l’Insolite à partir de 20h. Après quoi, tous les participants joindront la ville de Fianarantsoa pour le festival proprement dit, du 26 au 28 mars, long week-end pascal.

Capitale du reggae. Pour cette année, une trentaine d’artistes seront programmés lors de ces trois jours. Fianarantsoa vibrera donc au rythme du reggae. Un rendez-vous désormais annuel qui attire tous les passionnés de ce style. Le temps de ce long week-end, Fianarantsoa rompt avec son calme habituel pour devenir la capitale du reggae. Ce festival est d’ailleurs pratiquement la seule plate-forme indianocéanique des reggaemen. Les participants viennent de La Réunion, Maurice, Rodrigues, Mayotte et même d’Afrique du Sud et des diverses régions de la Grande Île.

Donner une scène aux participants dans les autres villes, notamment à Tanà et à Antsirabe, permet aux amateurs de reggae de goûter à l’ambiance du festival et les organisateurs en sont bien conscients. En attendant, Ankatso passera à l’heure reggae demain.

Anjara Rasoanaivo

http://www.midi-madagasikara.mg/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article