2013-04-17 Le père Adrien Boudou, un érudit doublé d’un historien

Publié le par Alain GYRE

Le père Adrien Boudou, un érudit doublé d’un historien

17/04/2013

Arrivé à Madagascar en 1928 pour enseigner les Saintes Ecritures au Grand Séminaire d’Antananarivo, le père Adrien Boudou ne tarda pas à s’intéresser à l’histoire de la Grande Ile. Ce jésuite français était un polyglotte d’une grande érudition qui comptait déjà à son actif, avant son arrivée à Madagascar, une étude en deux tomes sur l’histoire de Madagascar. Cette histoire n’avait presque plus de secret pour ce grand chercheur dont les travaux ont valeur de référence. Citons entre autres « La vie de Victoire Rasoamanarivo », le « Père Jacques Berthieu », la Mission de Tananarive »… On ne compte plus par ailleurs, ses communications devant l’Académie Malgache dont il fut membre. Notons seulement celle sur « le meurtre de Radama II », dans laquelle le Père Boudou remet en cause la thèse qui considère le missionnaire Ellis comme l’âme de la conspiration, pour accabler le consul Pakenharm, qu’il tient pour responsable de ce régicide.

+S.J

Les sillons du passé

Midi Madagasikara

 

Publié dans Les sillons du passé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article