Vatovavy Fitovinany: La campagne du girofle ouverte

Publié le par Alain GYRE

Vatovavy Fitovinany: La campagne du girofle ouverte       

Samedi, 07 Septembre 2013

1-giroflier-copie-1.jpg

La campagne du girofle a été officiellement ouverte le 5 Septembre dernier et qui s’étalera jusqu’au mois de Mars. Cette année les producteurs sont très confiants et tablent sur une production atteignant plus de 20 000 tonnes cette année contre 12 300 tonnes l’année dernière pour le girofle sec. Aussi, ils espèrent un meilleur prix de 40 000 Ariary contre 30 000 Ariary lors de la dernère campagne.

C'est effectivement pour appréhender ces problèmes que cette rencontre a lieu.

 

Madagascar est le 2ème producteur mondial de girofles après l’Indonésie.

 

Lors  des cinq dernières années, l'exportation malgache de girofle fluctue passant à  dont 6.253 tonnes en 2005 à 4.900 tonnes en 2010. Introduit à Madagascar durant le 19ème siècle, par Pierre Poivre, la culture d girofle n’a vraiment  démarré qu’au début du 20ème siècle, depuis  la région Analanjirofo  avant de  se développer sur la partie de la côte Est de Madagascar dont la région Est jusqu’à Vatovavy Fitovinany. Dans cette dernière, 300 000 hectares sont mis en culture dont 3 000 ha destinées au girofle. Cependant la commercialisation  reste un dilemme pour la région. Le tassement des exportations et des prix, la faiblesse du marché local, et l’enclavement ont contribué à faire de la Région l’une des plus vulnérables du pays. Aussi, le port de Manakara entraîne des pertes notables pour les producteurs car il est fermé depuis  2008 et  ne répond plus aux besoins de la Région.

 

Les principaux pays de destination de girofle de Madagascar sont Singapour qui représente les  44,73 % de la valeur exportée,  puis l’Inde , le Vietnam ,les Etats-Unis ,l’Allemagne.

 

NIR

La Gazette

Publié dans Revue de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article