Poème: AU BORD DE L’EAU

Publié le par Alain GYRE

 

AU BORD DE L’EAU

 

Il fait beau,

Je sors de la case

Pour prendre l’air

 

Au bord de l’eau

La chaleur écrase

Toute l’atmosphère……

 

Pleines de badauds,

Les pirogues rasent

La surface claire,

 

Avec leur seau

Les jeunes filles jasent

Brassant de l’air

 

Piétinant la vase

Pour chercher l’eau

Dans la rivière

 

Alors, je m’assois

Sur les racines

D’un badamier

 

Et j’aperçois

Plusieurs gamines

En train de nager

 

Un pêcheur noie

Sa longue ligne

Bien effilée

 

Cherchant sa proie

Dans l’onde pure

Pour le dîner

 

Il se tient droit

Tout longiligne

Sous les palmiers

 

Je repars,

Je longe la rive

Evitant les joncs

 

Je vois des canards

Partis en dérive

Au milieu des poissons

 

Des mères se marrent

Elles font la lessive

Ecumant le savon

 

Surveillant du regard

Restant attentives

A leurs rejetons

 

Qui se bagarrent

Ou s’invectivent

Avec des bâtons

 

Je reprends mon chemin

Traversant le village

Pour rentrer plus tôt

 

Je croise des gamins

En tenue de plage

Bermuda ou maillots

 

J’envie leur entrain

Je me vois à leur âge

Enfourchant mon vélo

 

Aller prendre un bain

Dessinant un visage

Sur le sable chaud

 

Saluant de la main

Les voisins de passage

Conduisant leur moto

 

Je poursuis mon chemin

Et je garde cette image

Du bord de l’eau

 

Blandine Jacquet Johasy

Publié dans Poèmes, Poèmes malgaches

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article