Poème: AU MARCHE

Publié le par Alain GYRE

 

AU MARCHE

 

J’ai décidé ce matin

De faire un tour au marché

Que de couleurs ! Que d’odeurs !

Mais que suis-je donc venue trouver ?

Je déambule parmi la foule

Cherchant un peu à m’égarer

J’entends le caquètement des poules

Groupées dans un gros panier

Je contourne les étals

J’écoute les paysans crier

Et les ménagères qui râlent

En essayant de marchander.

Guidée, par des senteurs qui grisent,

J’approche un vendeur de fruits,

Qui vante tout haut sa marchandise

Au milieu de tous ces bruits ;

« Elles sont belles mes mangues, n’est-ce-pas ? »

Dit-il en me fixant des yeux,

«Pour trois mille , elles sont à toi,

Deux mille en négociant un peu ».

Je souris, poursuis ma route

L’homme, m‘oubliant déjà,

Je le vois tout à l’écoute,

D’un meilleur client que moi.

Je repars le panier vide,

La tête, remplie de brouhaha,

Les yeux de couleurs splendides,

Marchés typiques de Mada

 

Blandine Jacquet Johasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article