Poème: CHANTE MA VALIHA - Arlette Maillot

Publié le par Alain GYRE

 

CHANTE MA VALIHA

 

Ce soir sous les manguiers, près du feu qui pétille,

Sous les doigts d'une artiste, résonne la valiha.

Divine mélodie aux accents cristallins,

Qui bercera la nuit, jusqu'au petit matin.

 

Elle vient nous raconter l'histoire du piroguier,

Amoureux de la mer, qui ne revint jamais.

Il est parti un jour pour poser ses filets,

L'océan pour toujours le garde prisonnier.

 

Sa belle éplorée, ne s'en remit jamais

De la disparition de celui qu'elle aimait ;

Et décida alors, de composer pour lui

La triste mélodie pour lui redonner vie.

 

Assise sous les manguiers, elle est venue chanter,

Jusqu'au bout de la nuit, sous le ciel étoilé.

Caressant sa valiha, reprenant le refrain,

Elle raconte l'histoire du funeste destin.

 

Arlette Maillot

Publié dans Poèmes, Arlette Maillot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article