Poème: LA COLOMBE - Arlette Maillot

Publié le par Alain GYRE

 

LA COLOMBE

 

Une colombe triste, sur mon arbre s'est posée.

De ses nombreux voyages elle vient de reposer.

Perchée sur une branche, je l'entends roucouler.

En parcourant le monde, elle semble épuisée.

Qu'as-tu douce colombe? Que viens-tu me conter ?

-J'ai visité le monde pour y porter la paix,

Mais tout ce que j'ai vu m'a beaucoup attristé.

J'ai vu tomber des bombes, des enfants apeurés,

J'ai vu creuser des tombes, et des mères affligées.

Des frères qui se déchirent sans vouloir pardonner,

Roucoula la colombe qui a le cœur brisé.

Pour eux , j'avais cueilli un rameau d'olivier,

Pour leur faire comprendre qu'il faut signer la paix.

Sa robe immaculée de sang était souillée,

Et la jolie colombe s'est mise à pleurer.

Sur la terre inféconde, ses larmes sont tombées.

Elle a repris son souffle, puis elle s'est envolée.

 

Arlette Maillot

Publié dans Poèmes, Arlette Maillot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article