Poème: LA PLUIE

Publié le par Alain GYRE

LA PLUIE

 

D’un coup de rafales

Le panneau s’est plié

Des gouttes infernales

Commencent à tomber

Les pousse-pousse en cavale

Se pressent de rentrer

Sur la route principale

Des débris sont jonchés

Des jeunes filles en sandales

Ont du mal à marcher

Pataugeant dans l’eau sale

Qui recouvrent leurs pieds

Dans les rues transversales

Bordées d’arbres fruitiers

Les gargotiers étalent

Leurs bols de composés

Les passants s’y installent

Fuyant l’humidité

Mais déjà le canal

Bientôt va déborder

Des touristes à cheval

Vont vite se réfugier

A l’hôtel « le Cristal »

Où ils ont réservé

La saison hivernale

Vient de se terminer

La pluie tropicale

Martèle la chaussée

C’est le déluge total

On ne peut plus rouler

Dans cette station thermale

La ville d’Antsirabe

 

Blandine Jacquet Johasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article