Poème: LE ZOMA D'ANALAKELY- Arlette Maillot

Publié le par Alain GYRE

 

LE ZOMA D'ANALAKELY

 

Zoma de mon enfance,

Bien loin de notre France.

Imprimé dans mon cœur,

Tu vendais du bonheur !

 

Loin dans mes souvenirs,

Je te fais refleurir.

A l'ombre des parasols,

Dressés comme des coupoles

 

Partout sur les trottoirs,

A manger et à boire.

Sans vous tendre la main,

Chacun gagnait son pain.

 

Drapés dans leur lamba,

En chiquant du tabac

Les vendeurs de fer blanc,

Attendaient les passants.

 

Posées à même le sol,

De longues rangées de fioles,

Du mofy  et du paraky,

Des herbes et des pistaches.

 

Des tireurs de portrait,

De nombreux ferblantiers.

Quelques crabes de terre,

Parmi les pommes de terre.

 

Sur du papier gommé,

Les mouches abondaient

Autour des kiosques à viande,

Et des poissons séchés.

 

Du zoma j'ai gardé

Au fond de mes pensées,

Des amis chaleureux,

Des souvenirs heureux.

 

Arlette Maillot

Publié dans Poèmes, Arlette Maillot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article