Poème: Les nénuphars - Arlette Maillot

Publié le par Alain GYRE

 

Les nénuphars

 

Alors que vos racines, dans la vases s’emmêlent,

Vous émergez des eaux pour chercher le soleil.

Comme des ostensoirs au bout des tiges frêles ,

Vivant à fleur d'eau vous cherchez le soleil.

 

Aux palettes des peintres toujours passionnés,

Vous offrez votre cœur, en ouvrant vos calices

Venus des profondeurs de nos étangs glacés,

Vous naissez sur les eaux, en robe couleur de lys.

 

Fragiles nénuphars, pour faire nos délices,

Vous vous êtes parés de perles de rosée,

Sur l'onde frissonnante vous venez vous poser.

 

La brise s'est levée sur l'étang qui se ride,

Dans l'air parfumé et l'atmosphère humide.

La nature endormie vient de se réveiller.

 

Arlette Maillot

Publié dans Poèmes, Arlette Maillot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article