Poème: MON VIOLON - Arlette Maillot

Publié le par Alain GYRE

               

 

MON VIOLON

 

Mon violon chantera avec des trémolos,

Ce que je ne puis dire, en tendres et jolis mots.

Chacun de ses soupirs te parlera de moi,

Lorsque sur mon archet je poserai les doigts.

 

Ecoute dans le vent, cette douce complainte

Que tu apprécieras toutes lumières éteintes.

Les notes vont danser en glissant sous ton toit,

Accompagnées des flûtes, des harpes et des hautbois.

 

L'archet et le violon vibrant à l'unisson,

Transporteront ton âme, la couvrant de frissons.

Laisse ton cœur s'éprendre des envolées magiques,

Au charme envoûtant que procure la musique.

 

Elle te transportera comme un fétu de paille,

Et te fera frémir jusqu'au fond des entrailles.

Chante  mon violon, tu surfes sur les gammes.

Ce soir en t'écoutant, j'ai bien du vague à l'âme.

 

Arlette Maillot

Publié dans Poèmes, Arlette Maillot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article