Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

j.j. rabearivelo

A G.HENRI DE BRUGADA - J.J. RABEARIVELO

A G.HENRI DE BRUGADA - J.J. RABEARIVELO

A G.HENRI DE BRUGADA La grâce flexueuse et fragile de l’eau, l’éclat évanescent des éclairs dans la nuit, et ce que pour charmer insinue un sanglot musical, mal d’amour en fleur épanoui – c’est le jeu de mon âme en vous offrant ce livre où raille et se...

Lire la suite

A ROBERT-EDWARD HART - J.J. RABEARIVELO

A ROBERT-EDWARD HART - J.J. RABEARIVELO

A ROBERT-EDWARD HART Donner un sens plus pur aux mots de la tribu et l’imprégner du sang de mes morts que nos combes ombreuses et nos monts ensoleillés ont bu : mission périlleuse et double qui m’incombe ! Qui donc me donnera de pouvoir fiancer l’esprit...

Lire la suite

A PHILIPPE CHABANEIX - J.J. RABEARIVELO

A PHILIPPE CHABANEIX - J.J. RABEARIVELO

A PHILIPPE CHABANEIX Mission du poète ? Insolence, Philippe ! – Lisant tous les aînés et fumant dans leur pipe, je n’ai pu me gorger des lumières torrides qui dévorent nos monts et nos landes arides, ni baigner mon regard de lune et de rosée ! J’ai négligé...

Lire la suite

A JEAN LEBRAU - J.J. RABEARIVELO

A JEAN LEBRAU - J.J. RABEARIVELO

A JEAN LEBRAU Jean Lebrau, j’ai cueilli pour vous les jeunes fleurs qui paraient mon verger de joie et de douleur. Des lilas du pays offrant leurs grappes mauves au coeur de notre azur grillé de soleils fauves, ni des ficus perdus au flanc de nos coteaux,...

Lire la suite

A MARCEL ORMOY -J.J. RABEARIVELO

A MARCEL ORMOY -J.J. RABEARIVELO

A MARCEL ORMOY Un miracle trompeur m’amène aux carrefours, comme vous, des visages, et je suis étranger à tous les paysages qui me proposent leurs amours. Ah ! quand pourrai-je, Ormoy, me parant d’autres grâces, dire les sentiments que m’auront suscités...

Lire la suite

A TRISTAN DEREME - J.J. RABEARIVELO

A TRISTAN DEREME - J.J. RABEARIVELO

A TRISTAN DEREME Ce livre comment imprimé renferme-t-il quelques poèmes qu vous puissiez en France aimer, cher poète Derème ? – Mais, las des grands soleils de feu qui brûlent les monts d’Iarive ; las de nos lunes, or gris-bleu dans la forge tardive de...

Lire la suite

A PIERRE CAMO - J.J. RABEARIVELO

A PIERRE CAMO - J.J. RABEARIVELO

A PIERRE CAMO Du signe de vieillir, du signe de la mort, est-il marqué, ce livre où j’ai mis ma jeunesse ? Et le son qu’il rendra, sera-t-il d’allégresse, sera-t-il de remord ? Ah ! laissez moi n’y point penser au propylée du temple intérieur à présent...

Lire la suite

A SAHONDRA - J.J. RABEARIVELO

A SAHONDRA - J.J. RABEARIVELO

A SAHONDRA D’un âge ingrat fleuri par la belle amitié et par une commune ardeur désabusée, ni de leur scène au feu des couchants exposée : je n’ai rien encore oublié. Et ce livre où j’ai mis le meilleur de moi-même, – âme, formes et coeur détachés de...

Lire la suite

POUR UNE OMBRE - J.J. RABEARIVELO

POUR UNE OMBRE - J.J. RABEARIVELO

POUR UNE OMBRE In memoriam Samuel Ratany Mais, si le sentiment, l’image et l’eurythmie t’en decoivent2 s’ils portent le signe d’avoir trahi de notre race éteinte le génie : de ta voix souterraine, ami, daigne émouvoir la promesse de chants dont vibre...

Lire la suite

POUR UNE OMBRE - J.J. RABEARIVELO

POUR UNE OMBRE - J.J. RABEARIVELO

POUR UNE OMBRE In memoriam Samuel Ratany O toi qui l’aurais lu pour sa grande tendresse et qui l’aurais aimé pour le noble dédain qu’il a devant les fleurs motres1 de ma jeunesse et les fanes couvrant le cœur de mon jardin ; toi vers qui mon regard s’élance...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>